SMCAEN Site non officiel du stade Malherbe de Caen

Le Club du SMCAEN

Qui était Malherbe ?

Le nom "Stade Malherbe Caen" est porté par notre club depuis 1913. Ce patronyme lui a été donné après la fusion de l'Union Athlétique du Lycée Malherbe et du Club Sportif Caennais. Mais, qui était cet homme qui a tant laissé son empreinte sur la capitale de la Basse-Normandie ?

François de Malherbe
François de Malherbe

François de Malherbe naquit à Caen en 1555. Sa famille appartenait à la noblesse et était issue du milieu des fonctionnaires et juristes. Ses études le conduit de Caen à Bâle en passant par Paris et Heidelberg. Terminant ses études à 21 ans, Malherbe partit pour Paris où il s'engagea aux côtés du duc Henri d'Angoulême qu'il accompagna à Aix en Provence. Cette période de sa vie dura 20 ans environ et durant 30 ans il partagea sa vie entre la Provence et Caen. François de Malherbe écrivait très peu à cette époque et se limitait à publier quelques vers.

C'est en 1605 que la vie de Malherbe bascula. Guillaume du Vair présenta son ami François au roi de France Henri IV. Le roi confia la mission à Malherbe de composer une ode sur la campagne militaire qu'il préparait contre les insurgés du Limousin. Séduit par le travail du poète, Henri IV le nomma à sa cour où il deviendra, plus tard, le poète officiel de la cour.

Malherbe se spécialisa alors dans la célébration des personnes de la cour. A la mort d'Henri IV, le poète normand demeura plus que jamais à la cour. Sous le régence de Marie de Médicis puis au début du règne de Louis XIII, François fut protégé. Contemporain du cardinal de Richelieu, il fut nommé trésorier de France par ce dernier.

La fin de sa vie fut marquée par une écriture orientée vers la célébration de la politique du cardinal. Très attristé par la mort de son fils, au cours d'un duel, François de Malherbe décéda à Paris en 1628.

De la naissance à la D1

Les prémices du club remontent à 1892 : au lycée Malherbe, les lycéens et leur proviseur créèrent le Club Malherbe qui deviendra l'Union Athlétique du Lycée Malherbe trois ans plus tard. En 1899, un autre club de sport vit le jour à Caen : il s'agit du Club Sportif Caennais aux couleurs rouge et bleu. En 1907, l'Union Athlétique du Lycée Malherbe deviendra le Club Malherbe Caennais et se spécialisa dans la pratique du football. Ces sportifs jouaient en blanc et noir ...

L'événement majeur de la vie de ces deux clubs aura lieu à l'automne 1913 avec la fusion des deux entités sportives. Le Stade Malherbe Caennais naquit le 17 novembre 1913, sur la terrasse du café du Chalet (place du 11 novembre). Le lycée Malherbe légua son nom au nouveau club et le Club Sportif ses couleurs rouge et bleu.

Le SMCAEN en 1987
Le SMCAEN en D1

En 1987, Caen flirta pour la première fois avec l'élite du football français. 2ème de division 2, le SMC n'est devancé que par les Chamois Niortais d'Abedi Pelé. Malherbe échoua à l'épreuve des barrages ... Un an plus tard, Caen termine juste derrière Strasbourg au classement de D2. Les deux clubs n'étant départagé que par deux buts d'écarts ... Le SM Caen alla chercher aux barrages son ticket pour le plus haut niveau en écartant Alès, Lyon du déjà très ambitieux Jean Michel Aulas puis Niort.

La construction du stade D'Ornano

La construction du Stade Michel d'Ornano fut rendue nécessaire suite aux performances du club. La capacité du stade de Venoix étant portée à 9.000 spectateurs sur la fin de sa longue carrière après un record à plus de 15.000 personnes pour un SMC-OM. Sur ce cliché, les premiers coups de pelleteuses. Il fallu creuser 8 mètres dans le sol.

La première étape de la construction du "futur" stade consista à creuser une immense fosse de plus de 120 mètres de long pour 80 mètres de large afin d'accueillir la pelouse. C'est accolé aux parois de ce trou en pente forte de 8 mètres que fut posé l'anneau inférieur du stade. Cette photo fut prise dans l'angle de la tribune officielle et des populaires B virage Manche.

Le tout premier gazon fut planté dès 1992 pour un meilleur enracinement. Aujourd'hui, nous sommes à la 3ème pelouse. Le manque de lumière, malgré un toit semi transparent, ne permet pas à l'herbe de durer plus de 6 ans. En 12 ans d'exploitation, Caen ne manqua que 2 rendez-vous officiels dans son stade : le 1er contre Wasquehal en 1999 se joua à Venoix, le second contre Lorient en 2003 se joua à Amiens.

Les présidents dans l'histoire

Jean-François Fortin
Jean-François Fortin, président depuis 2003

M. De Borniol (1913-1918)

M. Pigis (1918-1930)

M. du Rey (1930-1934)

M. Roy (1934-1936)

M. Alba (1936-1937)

M. David (1937-1938)

M. Grégoire (1938-1948)

M. Chambily (1948-1954)

M. Richard (1954-1955)

M. Leroulley (commission sportive)

M. Chambily (commission financière) (1955-1956)

M. Grégoire (intérimaire) (janvier et juin 1956)

M. Borderieux (1958-1959)

M. Billotte (1963-1965)

M. Bauduin (1965-1966)

M. Bonnet (1966-1971)

M. De Cornière (1971-1974)

M. Santais (1974-1982)

M. Viard (1982-1988)

M. Fiolet (1988-fin 1991)

M. Chambily (1991-1994)

M. Viard (1994-1996)

M. Fortin (1996-1998)

M. Pingeon (1998-2000)

M. Chambily (2000-2003)

M. Fortin (depuis 2003)